Blog

#24 Retour sur le lancement

Cette semaine est passée à une vitesse folle. Et si on faisait un petit récap ?

Lundi, pas le temps de se reposer d’un week-end de dédicaces sur Rennes qu’il faut déjà retourner au boulot en présentiel. Mais pas le temps de se reposer sur ses lauriers, il faut préparer la semaine à venir !

Mardi, jour de sortie. C’est bizarre ce jour-là, je n’ai encore pas eu une minute à moi et je me suis retrouvée à 22h dans mon lit en train de réaliser « La sortie, c’était aujourd’hui ». Il faut dire que vous avez été tellement au taquet sur les précommandes, que c’est comme si le roman était sorti depuis un moment ! Mais depuis mardi, il est officiellement disponible à l’achat auprès de la Librairie Jeunes Pousses (en ligne), auprès de l’Arbre-Monde (pour les habitants du 13), et prochainement auprès de l’agence J.ROBIN Agency (en ligne et en salon début juillet). Et ça, c’est fou.

Mercredi, jour de la 2e injection du vaccin. Je suis en télétravail, mais aussitôt le travail terminé, aussitôt à la poste pour régler les soucis de colis perdus. Ils n’ont pas de solution immédiate (c’est étonnant), je n’ai plus qu’à prendre mon mal en patience et à y retourner tous les deux jours.

Jeudi, contrecoup du vaccin. Vous avez d’ailleurs vu mon absence brillante sur les réseaux. Je suis rentrée du travail à 18h, et j’ai fait le tour du cadran.

Vendredi, on prépare tout le matos pour le week-end qui s’annonce chargé. Les stocks de livres OK, les stylos OK, les stickers OK, les goodies OK, la vidéo pour samedi ? Zut, il est déjà 00h30… vous aurez donc samedi le replay de la conférence sur la correction. Ça arrive…

Samedi, jour J ! J’arrive à la librairie avec un peu d’avance, l’équipe est aux petits soins. Je passe un moment formidable à revoir des personnes perdues de vue, à rencontrer de nouveaux visages. Après une courte pause repas, la rencontre en petit comité se passe extrêmement bien et le groupe est très intéressé par l’envers du décor. Une journée comme on les aime ! Même si je vous avoue qu’à l’heure où j’écris ces lignes (23h45), mon lit m’appelle. Je ne vais pas faire long feu.

Dimanche s’annonce tout aussi chargé, mais en temps de repos. Je ne pense pas faire grand-chose pour la communication. Paradoxalement, cette semaine un peu plus loin des réseaux a eu lieu sur la semaine de la sortie. Parfois on ne peut pas faire autrement. Tout le plan de communication suivi à la lettre depuis 6 mois a dérapé ces derniers jours, mais tant pis. Le roman est parti vers bon nombre de foyers, et je reviendrai la semaine prochaine, plus en forme que jamais, pour vous parler des évènements à venir.

Bon dimanche à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *